[Partie 3] Installer un serveur WEB sur Debian (LAMP: Linux – Apache – MySQL – PHP)

Voici la suite (Partie 3 : MySQL) de mon tutoriel « Installer un serveur LAMP de A à Z ».

Pour rappel, vous n’avez pas besoin d’avoir des connaissances, je m’occupe de tout… Si vous avez arrivez en cours de route, rendez-vous sur la partie 1 en cliquant ici.


Partie 3

 

Installation et configuration de MySQL & phpMyAdmin

Passons maintenant à l’installation de notre base de données favorite : MySQL.

root [/var/www] > apt-get install mysql-server 

Répondez O (oui) pour installer les packages dépendants.

Il se peut qu’on vous demande un mot de passe, ainsi que sa confirmation pour la base de donnée si ce n’est pas le cas, nous verrons comment le defnir par la suite.

root [/var/www] > apt-get install php5-mysql

Maintenant on va installer phpMyAdmin, ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé pour plus de confort, en effet celui-ci nous permettra de gérer notre base de données MySQL visuellement à partir de notre navigateur web.

Là encore, APT nous simplifie bien la tâche, en une seule commande, phpMyAdmin est prêt à emploi (ou presque):

root [/var/www] > apt-get install phpmyadmin

Et voilà, après Apache2 et PHP5, MySQL est installé, toujours aussi simple…

Voyons maintenant la configuration de MySQL.

Comme je le disais dans le chapitre précédent, nous allons voir comment definir ou bien modifier le mot de passe par defaut (donc du comtpe root)

root [/var/www] > mysql -p

Avec un peu de change vous allez recevoir en échange un message de ce genre : « #1045- Access denied for user ‘root’@localhost’ », oui c’est mauvais signe, mais comme on dit, chaque probleme à sa solution, donc rispotez comme ceux-ci:

root [/var/www] > SET PASSWORD FOR root@localhost=PASSWORD(‘ monmotdepasse ‘);

Et voila, problème réglé !

Voyons maintenant la configuration de phpMyAdmin.

Par défaut, la configuration de phpMyAdmin est prête à être utilisée, mais vous pouvez changer quelques paramètres:

root [/var/www] >  vim /etc/phpmyadmin/config.inc.php

Par exemple, changer la méthode d’identification:

$cfg['Servers'][$i]['auth_type']     = ‘cookie’;    // config, http or cookie

Donc par defaut ici on laisse cookie ce qui revient a dire qu’on gere l’authentification par les cookies via un formulaire d’identification, pour votre culture il existe également :

  • http, cette méthode ressemble a la précédente, cependant on utilise pas un formulaire d’identification mais une fenêtre d’authentification HTTP va s’ouvrir
  • config, cette méthode permet en fait d’utiliser un compte donné dans le fichier de configuration, ce n’est pas très prudent je pense et si vraiment vous souhaitez l’utiliser, protégez votre répertoire avec un fichier .htaccess

Dans notre cas, nous garderons la configuration par défaut.

Vérifiez aussi, dans le cas où vous utilisiez le mode d’authentification ‘cookie’ (defaut), qu’il y ai bien l’instruction:

$cfg['blowfish_secret'] = ‘dYSD2H5lFcfHUJDsC0GrQczfwP’;

avec une chaîne de caractères aléatoire, dans le fichier blowfish_secret.inc.php

Une derniere chose, il va nous falloir créer le lien symbolique s’il n’a pas été créé automatiquement en faisant :

root [/var/www] > ln -s /usr/share/phpmyadmin /var/www/phpmyadmin

C’est l’heure du test

J’ai une idée, on va utiliser un test 3 en 1 qui va nous permettre de voir si PHP, MySQL et phpMyAdmin fonctionnent correctement.

Pour cela,  ouvrez votre navigateur, tapez l’adresse suivante:

http://IP_SERVEUR/phpmyadmin/

Vous devriez avoir une fenêtre de ce genre :


Entrez votre login root et le mot de passe associé.

Si tout marche bien, l’identification fonctionnera et vous verrez vos bases de données dans la colonne de gauche (légèrement bleuté).

Conclusion de cette partie 2

Votre serveur web avec la prise en charge de PHP5 et MySQL est désormais opérationnel.

Désormais vous pouvez donc faire (presque) tout ce que vous voulez.

J’ai dit presque ? Hummm… Ça sent un nouvel épisode non ?

Dans le prochain épisode, nous verrons comment allez toujours plus loin… N’attendez pas la partie 4 pour commencer, elle n’est que facultative.

Mise